Envie de participer ?

Règlement intérieur du sportif et des accompagnants - Judo Club Nazairien

 

Le judoka doit avoir payé sa cotisation, fourni son certificat médical et être en tenue pour pouvoir pratiquer l'une ou plusieurs des disciplines proposées par le club.

Une bonne tenue physique et morale, le respect des personnes et du matériel sont des règles essentielles.

Toute personne se faisant remarquer par une mauvaise conduite ou par des propos incorrects lors des entraînements ou des déplacements, pourra être exclue temporairement ou définitivement. La licence ne sera pas remboursée.

 

A – DISCIPLINE

 

  • Article 1 : Tous les élèves qui arrivent en retard au cours, n'auront alors pas bénéficié de l'échauffement et pourront être refusés.
  • Article 2 : Toute absence à un cours doit être justifiée à l'enseignant.
  • Article 3 : Le pratiquant de judo s'engage à suivre les cours avec régularité jusqu'à la fin de la saison sportive. Si un arrêt de la pratique est envisagé/prévu, nous demandons d'en avertir l'enseignant.
  • Article 4 : L'enseignant est le seul responsable sur le tatami et ne doit pas être dérangé pendant la séance, sauf cas d'urgence.
  • Article 5 : Les spectateurs et Parents ne sont pas autorisés au dojo pendant les cours (sauf autorisation de l'entraîneur, ex: événement du club)
  • Article 6 : Tout pratiquant dont le manque de respect du règlement aura entraîné une gêne, pourra être sanctionné et éventuellement exclu temporairement ou définitivement du club sans remboursement.
  • Article 7  : Le code moral du judo doit être respecté pendant les cours mais aussi dans les vestiaires et en compétition.
  • Article 8 : En cas de non respect du code moral ou perturbation du cours, le professeur peut prendre l’initiative d’exclure momentanément le judoka de la surface d’entraînement et avertira le Comité Directeur du club qui statuera sur les suites à donner.

 

B - SECURITE

 

  • Article 1 : En cas d'accident, secours, un responsable legal et un membre du comité directeur seront prévenus.
  • Article 2 : L'association décline toute responsabilité pour les vols commis pendant les séances d'entraînement et pendant les rencontres sportives. Il est donc demandé aux pratiquants de ne pas venir avec des objets de valeur et de ne pas laisser son sac dans les vestiaires partagés avec d’autres clubs.
  • Article 3 : En cas d'absence de l'enseignant, le cours sera assuré par un judoka licencié à l'association ayant au moins la ceinture noire. Dans le cas où ce remplacement ne pourra être programmé à temps, une information sera mise en place au Dojo.
  • Article 8  Les parents doivent accompagner leur enfant jusqu'à la salle de cours, s’assurer de la présence de l’entraîneur, et prendre connaissance des diverses informations.
  • Article 9 : Les parents doivent reprendre leur enfant à la salle de judo. Le club est responsable des enfants pendant la durée du cours uniquement
  • Article 10 : Les parents des licenciés mineurs doivent s'assurer de la présence de l'enseignant, de la réalisation du cours avant de laisser leurs enfants au dojo. En effet, il se peut que pour des raisons indépendantes de sa volonté, l'enseignant soit absent et n'ait pas de possibilité de prévenir un des membres de l'association de son absence. L'association et l'enseignant ne pourront pas être jugés responsables si un incident devait survenir. La responsabilité du club intervient seulement dans le cas où le pratiquant est sur le tatami.

 

C - COMPETITIONS

 

  • Article 1 : L'enseignant est seul habilité à engager les judokas dans les compétitions.
  • Article 2 : Il faut avertir l'enseignant ou un membre de l'association lorsqu'on ne peut pas participer à une compétition pour laquelle on est convoqué.
  • Article 3 : En cas de départ groupé, il est impératif d'être à l'heure et de se présenter au responsable du transport.
  • Article 4 : Les licenciés mineurs non accompagnés ne seront transportés par d'autres parents ou membres de l'association que si la feuille de décharge de responsabilité complétée et signée à été remise à l'enseignant.
  • Article 5 : Le passeport de la F.F.J.D.A. est obligatoire pour participer aux compétitions officielles.

 

D - HYGIENE

 

  • Article 1 : Les pratiquants ne doivent pas arriver et partir en judogi. Ils utiliseront impérativement les vestiaires pour se changer.
  • Article 2 : L'enseignant devra vérifier la propreté des élèves. Avant de monter sur le tatami, il faudra respecter impérativement les règles suivantes :
    • Avoir son judogi propre.
    • Avoir le corps propre, les ongles coupés et courts, enlever tout objet métallique (bijoux, montre).
    • Porter des zooris (ou tongs) pour effectuer le chemin vestiaires tatami afin d'éviter la prolifération des mycoses ou des verrues. Si des pratiquants présentent ces inconvénients, ils devront se les protéger.
    • Monter sur le tatami pieds nus.
    • La possibilité de prendre une douche après les cours est naturellement offerte à tous les pratiquants.
  • Article 3 : L'enseignant doit respecter le matériel et les lieux qui doivent toujours rester dans le plus grand état de propreté.
  • Article 4 : Toute personne qui ne respectera pas ces conditions d'hygiène sera refusée.
  • Article 5 : Les adultes doivent se pourvoir de leur propre trousse à pharmacie.

 

E - Tarifs et autres transactions financières 

 

  • Article 1 : Le tarif est évolutif en fonction du nombre de cours et du type d'encadrement (salarié ou bénévole) et des évolutions des budgets du club (achat des licences pour les adhérents, coût salarial, assurance,..) et peut être revu chaque année lors de l'assemblée générale. Il est ensuite communiqué par compte rendu de l'AG et sur le site internet du club
  • Article 2 : le coût de l'adhésion comprend l'achat d'une licence auprès de la FFJDA à hauteur du coût en vigueur par la fédération française de judo
  • Article 3 : des réductions s'appliquent par tranche de 10 euros pour les inscriptions multiples ( ex : 2 inscriptions = moins 10 euros sur le coût total,  3 inscriptions = moins 20 euros sur le coût total et ainsi de suite)
  • Article 4 : l'acquisition d'un nouveau passeport passe par le club et fait l'objet d'un coût supplémentaire à hauteur du coût en vigueur par la fédération française de judo
  • Article 5 : des tarifications spécifiques s'appliquent pour les cas suivants :
    • Prise en charge de l'adhésion (hors licence) pour les salariés, professeurs bénévoles et accompagnateurs réguliers (majeurs en âge ; 20 cours minimum dans l'année). La délégation de coaching compte comme un accompagnement.
    • Prise en charge de l'adhésion (hors licence) pour les membres du comité directeur et du bureau du judo. Cet avantage fait compensation au regard du travail fourni et des frais personnels engagés dans l'année (trajet en voiture, temps de réunions, achat du prêt de matériels ,..). Cet avantage s'étend aux membres de la famille réduite (famille mononucléaire : parents- enfants).
    • Prise en charge partielle ou totale pour les personnes en difficulté sur présentation d'un document officiel ( ex : migrants,  personnes au RSA, …). Cette tarification spécifique sera discutée pour chaque cas avec les membres du bureau et sous validation du trésorier 
    • Double adhésions / Inscription dans 2 clubs si l'adhérent peut présenter sa licence valable sur l'année en cours 
    • Inscription en cours d’année. Une réduction s’applique au prorata du nombre de mois déjà écoulé. Cette réduction ne s’applique qu’au tarif de l’adhésion. Le coût de la licence fédérale est fixe.
  • Article 6 : le club s'autorise à inviter ponctuellement et gratuitement des personnes d'autres clubs , sur présentation d'une licence, et dans la limite de 5 séances par an.
  • Article 7 : le club ne fait pas d'avance sur les achats sur la boutique du club
  • Article 8 : tout remboursement ( déplacement, achat matériel…) fera l'objet d'une note de frais facture à l'appui) auprès du trésorier 

 

Le Judo, c'est aussi un apprentissage de la vie !

Le Comité Directeur

Dernière mise à jour : 25/10/2023